Association Suisse de Zoothérapie

Copyright Association Suisse de Zoothérapie / Illustrations Jéromine Beuchat www.zootherapiesuisse.ch
L’animal relève notre humanité
L’association et ses objectifs
L’Association Suisse de Zoothérapie, pourquoi ? L’ASZ regroupe des professionnels, zoothérapeutes, intervenants en zoothérapie ou auxiliaires en médiation animale respectant la charte éthique de l’ASZ qui garantit les droits des personnes prises en charge et eille au bien-être et au respect de l’animal > voir en détails Membres de l’ASZ Pour ses membres, l’ASZ a pour but d’offrir un lieu d’échanges permettant l’enrichissement des pratiques professionnelles variées de chacun/e. Pour le grand public et de manière générale, les objectifs de l’ASZ multiples: FORMER grâce aux formations proposées (cours de base, certificat, formations continues) > voir en détails Formations INFORMER grâce aux conférences et séminaires ouverts au grand public > voir en détails Conférences PROMOUVOIR la zoothérapie auprès de la population et la faire reconnaître auprès des institutions et des instances cantonales et fédérales. Pourquoi avoir fondé l’Association Suisse de Zoothérapie ? L’idée d’un regroupement d’intervenants en zoothérapie est née en 2003, à la fin d’une formation spécialisée suivie par plusieurs personnes travaillant avec leurs animaux auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes. Pour avoir la possibilité de s'enrichir mutuellement des pratiques professionnelles très variées de chacun/e, il a été proposé de créer un lieu d'échange et de mise en commun des expériences personnelles. L'association s'est donnée comme objectifs de réfléchir à la cohérence des diverses propositions d'interventions thérapeutiques, pédagogiques, éducatives ou récréatives. trouver des moyens pour garantir le bien-être des personnes prises en charge, tout autant que celui des animaux présents pendant les interventions. élaborer une charte éthique définissant les divers aspects de l'intervention en zoothérapie afin d'éviter tout abus ou irrespect envers les partenaires concernés. réfléchir à des formations continues, séminaires, conférences et stages pour élargir les connaissances en zoothérapie. faire reconnaître la zoothérapie auprès des assurances. promouvoir la zoothérapie auprès de la population. Grâce à cette initiative, une association régie par les articles 60 et suivants du Code Civil Suisse a été créée le 22 avril 2004 par des intervenants habitant la Suisse romande et la France voisine. L'ASZ est ouverte à toute personne formée dans les domaines de la santé, de l'éducation ou du social proposant des activités assistées par l'animal ainsi qu’à des auxiliaires en médiation animale travaillant dans ces domaines qui sont en accord avec Sa charte éthique
Johanna Stauffer, trésorière et webmaster Depuis l'année 2000, Johanna Stauffer propose des rencontres pédagogiques entre enfants et animaux dans sa mini-ferme qui se situe dans la campagne genevoise. Les enfants  y découvrent l’univers des animaux domestiques (ânes, poneys, chiens, lapins et cochons d'Inde) et y apprennent à les approcher correctement, à les respecter et à en prendre soin. Grâce au contact détendu et ludique avec ces êtres si attachants, petits et grands y vivent des moments inoubliables, remplis de multiples stimulations physiques, sensorielles et émotionnelles. Johanna accueille les enfants individuellement ou en groupe. Elle est animatrice socioculturelle diplômée de l'Institut d'Etudes sociales de Genève et détient les brevets de cavalière et d'atteleuse FSSE et de monitrice SCS Jeunesse et Chiens. Elle a suivi des formations continues de Prévention des accidents par morsure de chiens (PAM) et d'Intervenante en Zoothérapie en 2003. Diplômée post-grade de praticienne-formatrice pour étudiants en travail social, elle encadre régulièrement des étudiants de la HETS pendant leur formation pratique.  Ses trente ans d'expériences de travail dans une garderie autogérée et une maison de quartier où elle était responsable de l'accueil d'enfants et d'adolescents lui permettent aujourd'hui de s'adapter rapidement à chaque situation spécifique,  en proposant des activités correspondant aux besoins individuels de l'enfant ou du groupe visiteur. Pendant les interventions qu'elle propose, Johanna peut compter sur la participation active de la plupart de ses animaux qui sont habitués au contact avec les enfants et bien socialisés dès leur plus jeune âge.  Assistée par ses chiens, un poney et un âne, Johanna accueille depuis plusieurs années,deux fois par semaine, des enfants d'une institution genevoise pour enfants polyhandicapés. Parallèlement, elle accompagne hebdomadairement  une jeune femme souffrant de problèmes neurologiques qui vient avec son propre chien. Elle lui propose  des activités qui ont pour objectif d'améliorer son bien-être physique et psychique de renforcer la complicité de la petite équipe.Johanna est membre fondatrice de l’Association Suisse de Zoothérapie. Après 27 ans d’interventions assistées par ses animaux, Johanna a décidé début 2019 de cesser les activités enfants-animaux à son Espace Enfants-Animaux de la Bergerie afin de profiter (et de faire profiter ses animaux dont certains ont également pris de l’âge) pleinement de sa retraite.    Karinne Baligand, membre du comité depuis 2016  Karinne a grandi dans la campagne genevoise, dans une famille de maraîchers. A l'Université, elle a mené de front ses études en psychologie et celles de psychomotricité et a décroché sa licence en psychologie et son diplôme de psychomotricité en 1995.  Entre 2011 et 2018,elle a dans le cadre de son travail à l’O.M.P. (Office Médico-Pédagogique -Genève) développé une activité de psychomotricité à la ferme avec les enfants cérébro-lésés du C.R.E.R. (Centre de rééducation et d'enseignement de la Roseraie). Ayant un fort intérêt pour la relation entre humains et animaux, elle a animé dans la ferme familiale des après-midis de rencontre entre ces enfants et le monde animal. Entre 2016 et 2018 deux autres institutions de l’O.M.P. le Baron et le Bornan, ont pu bénéficier de ce projet. Depuis 2018, elle propose ses activités à la ferme en tant qu’indépendante. Ses assistants à quatre pattes sont trois chevaux, des lapins, des cochons-d’Inde qui vivent en semi-liberté. Karinne essaie  de respecter au mieux leurs besoins. Ses animaux sont suivis tous les 6 mois par un vétérinaire et sont déclarés auprès du vétérinaire cantonal. Par ailleurs, sa mère est la gardienne de six ânes et d'une vingtaine de chèvres. Karinne a développé cet intérêt pour le lien homme-animal en suivant durant une année et demi une formation dispensée par l'Association Suisse de Zoothérapie (ASZ). Elle est  officiellement reconnu zoothérapeute depuis 2015. Sa chienne Paline, de race Barbet, a suivi elle aussi une éducation qui atteste sa qualité «d’assistante thérapeute», Qu’est-ce que les animaux lui ont appris ? A être plus cohérente avec soi-même dans ses actes et ses valeurs.        Laetitia Morard, membre du comité depuis 2016 Intervenante en médiation animale formée par l’ASZ, Laetitia a toujours été attirée par les animaux et plus particulièrement par la relation entre l’homme et l’animal. Très à l’aise avec les enfants, c’est tout naturellement qu’elle a décidé de mettre en place des animations assistées par l’animal dans le cadre de la Ferme d’Heylips.       Isabel Martinez-Renko, membre du comité depuis 2017Isabel est infirmière en psychiatrie. Elle travaille depuis 26 ans  aux HUG auprès de patients souffrant de démence. Elle exerce une activité à 60 pour cent à Genève. En 2017, Isabel a terminé avec succès  le CAS d’intervenante en zoothérapie. Actuellement elle recherche à pratiquer quelques heures par semaine sur la rive gauche du canton de Genève.  Elle intervient avec ses animaux: tourterelles, cochons d’Inde, poules, chien.       Regula Falquet-Fehrmembre du comité depuis 2018  Polyvalente dans le social, Regula a étudié la psychologie, le travail social et diverses approches thérapeutiques (systémie, kinésiologie, bio-psycho-généalogie, zoothérapie...). Elle a travaillé dans le domaine de l’asile, de la protection de l’enfance, en foyer jeunes et en soutien personnel. Accompagnée de son chien, elle intervient à Genève dans des foyers pour enfants et adolescents avec son concept de zoothérapie intégrative, une thérapie socio-éducative, basée sur le lien et les émotions positives.     Membre du comité depuis plusieurs années, LEITJA OECHSLIN a démissionné fin octobre 2018. L’ASZ la remercie de sa collaboration efficace pendant tout ce temps, en particulier pour l’évaluation des travaux d’étudiants de plusieurs volées.
Afin d'éviter tout abus dans le domaine des interventions assistées par l'animal, le comité de l'Association Suisse de Zoothérapie a élaboré une charte éthique pour définir une ligne commune pour les actes thérapeutiques et pédagogiques proposés par ses membres. Cette charte règle les droits et les devoirs des différents partenaires ainsi que les modalités d’intervention. Elle définit également les égards à porter à l'animal participant à l'acte thérapeutique, elle fixe le cadre et les limites de sa collaboration, elle veille à son bien-être psychique et physique ainsi qu'au respect de sa dignité et exige des conditions de détention adéquates pour chaque espèce. Chaque membre de l'Association Suisse de Zoothérapie adhère à cette charte et l'applique dans sa pratique professionnelle. Les membres de l’ASZ Les membres de l’ASZ sont des intervenants en zoothérapie ou zoothérapeutes, c'est-à-dire des professionnels formés dans les domaines de la santé, du social ou pédagogique, qui ont fait un certificat de formation continue en zoothérapie. L'ASZ accueille également des auxiliaires en médiation animale, c'est-à-dire des personnes sans formation académique de base dans les domaines de la santé, du social ou pédagogique mais qui ont fait une formation en zoothérapie (cours de base) et qui pratiquent en collaboration avec un professionnel formé dans les domaines de la santé, du social ou pédagogique. Certains membres sont actuellement actifs, d'autres pas. Les membres actifs interviennent dans plusieurs régions de la Suisse romande ainsi qu'en France voisine. En fonction de leur pratique professionnelle de base et selon leurs affinités, ils proposent des prestations diversifiées à des populations de tous âges : enfants, adolescents, adultes et personnes âgées. Ils interviennent avec des animaux en parfaite santé, en leur assurant, le reste du temps, un cadre de vie correspondant aux besoins spécifiques de leur espèce. Enfin, l'ASZ accueille des donateurs qui désirent aider l'ASZ dans ses projets, et être ainsi dans la liste de contact pour recevoir les dernières informations quant aux formations et conférences organisées par l'ASZ. Chaque membre signe la Charte éthique de l'Association Suisse de Zoothérapie et l'applique dans sa pratique professionnelle. Notez que les personnes pratiquant la zoothérapie sans formation aucune sont grandement invitées à se former dans ce domaine au moins, étant donné les exigences de la loi fédérale actuelle qui demande à toute personne travaillant avec des animaux d'avoir fait une formation dans le domaine concerné. Devenir membre de l’ASZ Vous pratiquez une activité thérapeutique ou pédagogique assistée par l'animal dans la Suisse romande ou dans les régions frontalières... Vous êtes diplômé/e ou détenez une licence dans une profession dans le domaine pédagogique, social ou de la santé ou vous êtes auxiliaire ou en formation dans ces domaines... Vous souhaitez profiter d'une plateforme d'échanges entre professionnels de la zoothérapie et participer aux formations continues que l’ASZ propose régulièrement... Vous êtes en accord avec   > la Charte éthique de l'Association Suisse de Zoothérapie Dans ce cas, n'hésitez pas à demander votre adhésion à l'Association suisse de Zoothérapie. Pour valider provisoirement votre inscription, merci de nous transmettre par courrier postal la fiche d’adhésion originale munie de votre signature > à télécharger ici (si nécessaire, activer la modification du document Word) une copie signée de la charte de l’Association Suisse de Zoothérapie > version téléchargeable 1. accompagnées de vos certificats de formation. > Adresse pour l’envoi de vos documents par courrier postal Association Suisse de Zoothérapie Mme Isabelle Schopfer, Secrétaire Avenue des Allinges 14 CH 1225 Chêne-Bourg Votre candidature sera examinée par le comité de l’association. Elle deviendra officielle après sa validation par l’Assemblée générale ordinaire des membres qui se réunit une fois par année pendant la période du printemps, ainsi qu’après la réception du > paiement de votre cotisation (actuellement CHF 50.- par année) au compte postal 17-520099-6 Association Suisse de Zoothérapie, 1205 Genève mention cotisation de nouveau membre IBAN CH09 0900 0000 1752 0099 6 Son comité Rachel Lehotkay, présidente Passionnée par l’éthologie et la cognition animale, Rachel Lehotkay a fait des études de psychologie à Genève puis au Canada, où elle a terminé un doctorat sur l'attachement entre le chien domestique et son maître. Elle a ensuite fait une formation en zoothérapie, qu’elle a complétée avec plusieurs stages au Canada et aux États-Unis. Rentrée en Suisse, elle a organisé plusieurs conférences sur la zoothérapie en 2005, 2009, 2012 et 2014, notamment en collaboration avec l’ASZ. Aujourd'hui psychologue psychothérapeute spécialisée en thérapie assistée par l’animal, elle travaille au département de santé mentale et de psychiatrie des Hôpitaux Universitaires de Genève avec sa chienne Louise. Son chien Max et ses deux chats Nestor & Pollux sont désormais à la retraite. Depuis juin 2012, elle est responsable du nouveau centre de zoothérapie à l'hôpital psychiatrique de Belle- Idée et s’emploie activement dans la recherche dans le domaine de la relation homme-animal. Elle enseigne également la zoothérapie dans différentes institutions. Présidente de l'ASZ, elle a pour objectif de faire reconnaître la zoothérapie en tant que pratique professionnelle, de proposer des formations et de développer le test d'aptitudes pour chien de thérapie. Membre fondatrice et présidente de la Société pour la Recherche & l’Education en Relation Homme-Animal (Society for Human-Animal Relationship Research & Education - SHARRE), son objectif est également de promouvoir la recherche et l’éducation dans le domaine de la relation Homme-Animal. Stephan Gay-Balmaz, vice-président Chargé de sécurité, Stephan Gay-Balmaz est spécialiste de la santé au travail. Moniteur d’éducation canine, il est membre de l'association PAM Genève et animateur PAM avec son chien Tex et avec Kito, un chien dont il s’occupe régulièrement. Il propose également avec Tex et son jeune chien des animations en EMS , dans le cadre du “Jardin des Chiens” dont il est le responsable.. Parallèlement, il est animateur depuis 2007 à “l'Institut Les Z'Ani-Maux.” Stephan a suivi avec succès le cycle 2014/2015 de la formation ASZ. Tex est un Brachet Polonais adopté à la SPA en 2006, il avait à ce moment-là une année environ. C'est un chien adorable, avec une bonne bouille de nounours qui fait la joie des personnes qui le rencontrent. Depuis 2012, la petite Kito a rejoint l'équipe et travaille aussi avec son maître. Isabelle Schopfer, secrétaire Isabelle Schopfer a premièrement fait une formation de laborantine en chimie, profession qu'elle a pratiquée de 1986 à 2003. Elle a ensuite suivi une école de réflexologue, et pratique à temps partiel depuis 2004. En 2005-2006, elle fait la formation d’intervenante en zoothérapie et obtient son diplôme en octobre 2006, et fonde la même année l’institut Les Z’ani-maux. Ayant depuis longtemps des animaux à la maison, elle a pu constater les bienfaits et le réconfort qu’ils apportent à ses enfants. Elle a dans son entourage direct une personne polyhandicapée qui, sans ses animaux, n’aurait pas pu supporter aussi bien tous ses traitements et sa différence. Le fait de constater tous ces bienfaits l'a amenée à vouloir les faire partager avec d’autres personnes malades, handicapées, ou ayant simplement besoin de compagnie afin de garder un bon moral et une plus grande joie de vivre. Agréée par l’ASCA, Isabelle Schopfer intervient dans les EMS et à Foyer Handicap, aussi bien en animation de groupe qu’en thérapie individuelle. 1.